Un système d’exploitation libre

Il est inconcevable que l’informatique ne soit pas entièrement libre. La complexité logicielle ou matérielle ne doit pas entraver les personnes. On doit pouvoir adapter son environnement d’exploitation, pouvoir se mettre à niveau. C’est quelque chose d’évident lorsqu’on ne parvient pas à trouver des solutions techniques. Le fait de « réinventer la roue » est une critique courante en informatique dans le monde du logiciel libre. Pourtant, j’utilise une commande conçue en 1977 et ensuite continuellement adaptée. Ce qui fonctionnait à l’époque fonctionne encore aujourd’hui de façon similaire sans perte d’efficacité. Comparez cela avec une tablette assez récente mais dont le système d’exploitation est déjà incompatible avec les applications courantes.

Depuis mon enfance, j’ai souvent eu des problèmes d’apprentissage assez pénalisant. Les causes peuvent être multifactorielles : neurologique (les troubles dys) ou psychologique. Je suis en quelque sorte neuroatypique. Quoiqu’il en soit j’ai placé la barre très haut en choisissant d’élaborer mon environnement d’exploitation. Les distributions Linux sont plus populaires que les systèmes d’exploitation BSD. On peut modifier les choses avec moins d’appréhension, a fortiori, avec la méta-distribution Gentoo (mon tout premier système de type Unix). Ce qui m’a déplu avec Gentoo c’est sa philosophie open source : les initiatives sont encouragées mais c’est un peu chacun pour soi. Les nombreux projets animés par la communauté n’ont malheureusement pas améliorés l’administration système. L’impression donnée est que chacun peut atteindre le niveau espéré quel que soit son profil.

Cela fait un moment que je cherche à installer GNU Guix. Mais ce système d’exploitation libre n’a pas de version opérationnelle pour mon nano-ordinateur (voir GNU FSDG). Cela me désespère de devoir passer à côté de tant de flexibilité. L’objectif aurait été d’automatiser l’administration système au moyen d’une infrastructure de type fonctionnelle : infrastructure as code.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.